Comment est-on assuré lors d’un accident de ski ?

Publié le : 03 décembre 20214 mins de lecture

Il aurait dû neiger depuis longtemps, mais il est finalement tombé à Noël, et il y a eu une émeute sur la route avec presque pas de pneus ni de chaînes. Mais une fois sur les pistes, serez-vous assuré en cas d’accident ? Accident, annulation de séjour ou rapatriement en hélicoptère… Quel contrat d’assurance est valable pour les vacances au ski ?

Les assurances maladie, logements et responsabilités civiles peuvent couvrir les frais

 Comme pour tous les problèmes de santé, la Sécurité sociale couvre une partie du coût des soins de santé et des hôpitaux. Cependant, il est à noter que si l’accident a été causé par un tiers, l’assurance maladie « doit récupérer le dernier montant versé à l’assuré ». Vous devez alors déclarer l’incident à la Caisse de base d’une mutuelle santé par tout moyen (téléphone, courrier, e-mail). En plus du remboursement des frais médicaux, une mutuelle peut être utilisée en fonction de la couverture du contrat.

En cas d’accident de ski, les premiers secours peuvent intervenir sur la piste et vous devrez peut-être retourner au domicile de la victime après les premiers secours. L’assurance multirisque habitation comprend généralement une garantie assistance ski qui couvre ces frais. Avant de partir en vacances, assurez-vous que cette garantie est incluse dans votre contrat !

Responsabilité civile spéciale sky

Si un skieur provoque un accident causant des dommages à un tiers, sa responsabilité peut être engagée. Les skieurs peuvent avoir besoin de réparations. Cette responsabilité en cas d’accident est généralement couverte par une assurance ski. Le contrat d’habitation multirisque (le cas échéant) couvre la responsabilité de l’assurer en cas d’accident. Cependant, vous devez vous assurer que le contrat n’exclut pas certains sports comme le ski et d’autres sports de neige.

En plus des blessures, l’assurance ski couvre généralement les forfaits de ski et les frais de forfait de ski en cas d’accident qui oblige les skieurs à arrêter leur séjour, sous réserve de limites et de limites spécifiques. Un contrat d’assurance ski peut également couvrir les frais de subsistance lorsque l’assuré n’est pas sur place en raison d’un accident.

Qui prend en charge les frais d’accident de ski ?

Si le skieur qui vous a renversé est responsable de l’accident, il devra vous rembourser. S’il est assuré en responsabilité civile, sa compagnie d’assurance interviendra en son nom. Si ce skieur n’est pas assuré ou n’est pas identifiable, il peut avoir droit à une indemnisation du Fonds de garantie en fonction de l’étendue des dommages causés. Afin de tenir l’instructeur responsable en cas d’accident, il doit prouver qu’il a fait une erreur, ce qui vous oblige à prendre des risques au-delà de vos capacités.

Vous devez déclarer l’incident à la compagnie d’assurance par courrier certifié ou par courriel dans les 5 jours ouvrables. Tout d’abord, veuillez informer notre équipe d’assistance avant d’engager des frais.

Plan du site